.Dialogue avec  Florence Chevallier a travers sa galerie virtuelle dePrésentation de Florence Chevallier pour le site "La Chair et Dieu" .
.

Galerie des oeuvres et artistes autour du dialogue de l'Eglise avec les artistes

Page d'accueil du site "La Chair et Dieu" pour "Arts - Cultures - et Foi" Artistes en dialogue dans "La Chair et dieu"

VICARIA Saverini

Rencontre autour du thème de la Chair & Dieu
Propos Recueillis par Samantha Barroero le 4 septembre 2003 à Paris


Quels sont le ou les messages que votre travail véhicule?

Jusqu'à présent mon travail a consisté à comprendre le rapport entre le corps et l'esprit.
Au début avec "Lady X" -série de photographie noir & blanc de plantes et fleurs (cf. "Arum"), je pensais que la chair et l'esprit étaient deux entités très indépendantes. Pouvant vivre l'une a côté de l'autre sans en ressentir leurs douleurs respectives et sans prendre en compte les différents plaisirs. Cette série avait pour but de représenter l'esprit sur un support végétal vivant. Il s'en ait dégagé une sensibilité et sensualité humaine. Ainsi, naturellement je me suis tournée vers les corps : deux corps nus enlacés (cf. "corps 1 et 2"), l'harmonie parfaite entre le corps et l'esprit pour moi.
La question qui sépare le corps de l'esprit peut naître de diverses raisons mais une chose est sûre à mon avis : lorsque deux êtres aimant dont les chairs s'attirent, se caressent, s'apaisent, cette union parfaite n'est possible que lorsque l'esprit accepte la chair vice-versa. Ainsi apparaît cette "harmonie". À cet instant, les visages s'abandonnent l'un à l'autre (cf. "portraits 1 et 2"). En les regardant j'ai vu des tableaux d'Église, du moins religieux. Des hommes et des femmes : prophètes, martyrs, saint (e)s... Des visages où la chair n'est plus que le support pour faire parler l'âme en dégageant une atmosphère "universelle", spirituelle.

Ce que j'essaie d'exprimer à travers mes photographies c'est l'Harmonie.
L'harmonie c'est le "respect", la "paix", le "dialogue"... notions qui deviennent une utopie, noble de pensée et grotesque d'action. Et pourtant il me semble urgent d'en retrouver. Avec tous les conflits, qui nous entourent et font de nous des êtres souvent déchirés, il me semble absurde de lutter contre un ou des conflits mais plutôt essayer de les faire cohabiter en trouvant "un" lien qui les soudent, car chaque conflit a sa raison d'être. Ainsi en éliminant une source de conflit au profit d'un autre, on en fait naître un nouveau et la chaîne se recrée à l'infini sans jamais s'élever.
Kandinsky disait :"Si les apparences des phénomènes séparés sont différentes comme les plantes, au point que leur parenté profonde reste cachée, et même si ces phénomènes paraissent à première vue chaotiques, une nécessité intérieure les ramène à une racine commune."


Quel rôle tient l'artiste dans la société contemporaine?

La question de savoir quel rôle tient l'artiste dans la société est une question que je me pose souvent sans pouvoir y apporter une réponse définitive. Du fait que je ne considère pas que l'acte de création de l'artiste soit un métier avec un but donné dès l'origine, comme avocats, médecins etc... La vie d'un artiste s'effectue dans une perpétuelle évolution due à sa vie intérieure et bien sûr au monde qui "Nous" entoure.
L'artiste doit pouvoir ouvrir un dialogue grâce à une ou des visions libres avec une totale sincérité et dépouillées de tous préjugés.


Quelle position avez-vous vis-à-vis de l'Église catholique de France, et plus généralement vis-à-vis de la religion? Que pensez-vous de ce projet et comment percevez-vous la volonté manifeste de l'Église catholique de France de se mettre à l'écoute des artistes contemporains?

J'ai grandi en allant à la messe, en priant et j'ai fait mes sacrements. Dans la religion catholique, les paroles qui vont au-delà des mots sont donc plus spirituelles et me touchent beaucoup, car elles ouvrent des dialogues pouvant se renouveler à l'infini. Et où que puisse se situer ma foi je me sens protégée et sereine dans une église.

Les textes fondateurs de l'Église sont des supports riches et inépuisables. Mais les interprétations qui peuvent être fait, sont parfois dangereuses. Pour ce qui est de l'Église en France, elle manque de prêtres, de religieux et de pratiquants. Cela montre un malaise dans la religion catholique. Les mots ne touchent plus ou rebutent. Aujourd'hui il n'est plus possible pour l'Église d'être porteuse d'un message unique mais plutôt être à l'écoute d'un dialogue actuel. Comme dans le cas présent "La Chair et Dieu... un dialogue"
C'est entre autres pour cela que le projet "La Chair et Dieu... un dialogue" m'intéresse beaucoup. C'est à mon avis une démarche très positive, renouer et recréer un lien disparut et pourtant ancestral entre l'Église et les artistes. Car ils sont indissociables l'un de l'autre. Dans une église, on se prosterne devant une sculpture de Marie portant l'enfant Jésus ou devant des tableaux tragiques de martyrs... Et les artistes eux sont soit attirés par ces récits bibliques, ou animés par la foi chrétienne, en Dieu, soit la rejettent catégoriquement ou bien en sont indifférents. Dans chaque cas, il en a été, ou en est encore question. Ainsi l'idée de ce projet s'impose comme une évidence. À mon avis l'Église manifestera sa volonté de se mettre à l'écoute des artistes lorsqu'elle repassera des commandes aux artistes contemporains ou du moins ouvrira plus simplement ses portes à des expositions.




Page précédente....Vers l'oeuvre.
.......Vers la présentation de l'artiste ....


Haut de page.. ......Page de présentation.Page d'accueil